Les 40 livres à sauver avant la catastrophe de 2012.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Harry Potter, J. K. ROWLING

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Quelle note donneriez vous à ce livre?
1
0%
 0% [ 0 ]
2
0%
 0% [ 0 ]
3
7%
 7% [ 1 ]
4
64%
 64% [ 9 ]
5
29%
 29% [ 4 ]
Total des votes : 14
 

AuteurMessage
Elo
Admin


Messages: 189
Date d'inscription: 04/12/2011
Age: 24
Localisation: Le Havre

MessageSujet: Harry Potter, J. K. ROWLING   Lun 26 Déc - 15:59




Harry Potter


Auteur: J.K. Rowling
Simple rappel : Harry est un orphelin recueilli par son oncle et sa tante mais qui ne trouve pas sa place dans cette famille quelque peu détestable. Harry sait bien qu'il n'est pas comme les autres et il en recevra la confirmation en recevant LA lettre l'informant de son entrée à Poudlard, école des sorciers. La vie bascule pour le jeune garçon pour le meilleur et pour le pire. Au long des 7 tomes, vous découvrirez la vie de Harry, sorcier reconnu de tous puisque ayant vaincu le plus maléfique de tous les sorciers, Voldemort. Harry découvre son destin, aidé de ses amis fidèles Hermione et Ron, et découvre aussi les difficultés de suivre le bon chemin.

Pas besoin de vous en dire plus pour que, si ce n'ait déjà fait, vous vous plongiez dans l'univers d'Harry Potter. Cette grande saga dédiée aux enfants est en fait tout public car elle nous embarque dans un monde fantastique où l'on retrouve l'espoir même aux heures les plus noires. L'écriture est toujours équilibrée entre humour, aventure et réflexion morale sans jamais nous ennuyer. Au risque de surprendre, c'est quelque sorte le Star Wars des années 2000, alors n'hésitez pas à vous y risquer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inventairinvolontair.forumgratuit.org
Atcho



Messages: 3
Date d'inscription: 04/01/2012

MessageSujet: Re: Harry Potter, J. K. ROWLING   Mer 4 Jan - 23:19

Voilà une oeuvre qui a fait parler d'elle, en effet. Malheureusement, même si Harry Potter est un best-seller est un succès du genre, il n'en demeure pas moins que ses adaptations cinématographiques - ayant dégagés une manne financière extraordinaire - ont transformé Harry Potter en une espèce de phénomène de foire pour adolescents pré-pubère, ce qui a contribué grandement à discréditer l'oeuvre littéraire. Pour autant, l'oeuvre littéraire n'en est pas moins efficace et se laisse dévorer à sa lecture.
Je pense cependant qu'il ne s'agit hélas pas d'une SAGA, car la saga est un genre particulier et propre à la culture islandaise dédiée à un autre type d'oeuvre.
La comparaison avec Star Wars est en effet très surprenante, je n'y vois malheureusement pas de rapports évidents entre les deux oeuvres, mais pourquoi pas ^^;.

4/5 pour HP Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naru



Messages: 5
Date d'inscription: 14/12/2011

MessageSujet: Re: Harry Potter, J. K. ROWLING   Jeu 5 Jan - 0:47

Atcho : Je ne suis pas d'accord avec toi pour le phénomène de foire pour adolescents pré-pubère ^^
Certains sont peut-être fous des films (qui sont, il faut le dire, assez médiocres quand on a aimé les livres certes mais plaisants à regarder tout de même ), mais je n'ai pas l'impression que ce soit la généralité. La généralité pour moi, ce sont les gens qui ont lu ces bouquins à 9 ou 10 ans et qui ont grandi en même temps que HP, accompagnés par le nouveau tome annuel ou presque. C'est un phénomène qui a donné le gout de la lecture à des milliers et des milliers d'enfants, qui a bercé toute une génération pendant 10 ans et qui trouve toujours de nouveaux petits fans. Petits oui, parce que on a grandi maintenant, mais c'est toujours le même livre pour enfant/adolescent, il est normal de ne plus trouver aussi captivant, mais souvenez vous de ce qu'on ressentait quand on tournait les pages de cette histoire pour la première fois à 9 ou 10 ans... =) C'est ce qui me semble important, et même si "de jeunes gens pré-pubères" se sont aujourd'hui emparé de cette série au travers des films, ça ne retire pas tout ça et je ne pense vraiment pas qu'on puisse réduire aujourd'hui Harry Potter à ce que tu décris.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andynosaure



Messages: 71
Date d'inscription: 09/01/2012
Age: 37
Localisation: Fécamp

MessageSujet: Re: Harry Potter, J. K. ROWLING   Lun 9 Jan - 21:42

On a tout dit sur Harry Potter... Personnellement, j'ai aimé les livres et les films ! Je n'ai pas lu ces bouquins vers 9-10 ans, mais plutôt vers 21-22 ans ! Je ne sais pas si ça fait de moi un adolescent post-pubère, mais j'ai de plus en plus l'impression qu'on se fourre le doigt dans l'oeil en essayant de segmenter systématiquement le marché du roman : le conte traditionnel n'est-il pas l'exemple même de l'oeuvre à multiples niveaux de lecture ?

Je crois que c'est précisément cela qui fait la force de Harry Potter ! Petits comme grands peuvent y trouver leur compte - conte ? - et en retirer un plaisir égal. Une histoire résonne ou ne résonne pas en nous, point. Ce n'est qu'une question de sensibilité, pas d'âge... du moins cela fonctionne-t-il dans le cas du fantastique dit "jeunesse" !

Quant aux films, je n'ai rien à redire... C'est un autre support, une autre approche de la même oeuvre. Si des gens viennent à la lecture grâce à cela, tant mieux ! Sinon, ils ne sauront jamais ce qu'ils perdent - ou ce que l'on pense qu'ils perdent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elo
Admin


Messages: 189
Date d'inscription: 04/12/2011
Age: 24
Localisation: Le Havre

MessageSujet: Re: Harry Potter, J. K. ROWLING   Lun 9 Jan - 22:21

C'est vrai qu'il n'y a pas d'âge pour Harry Potter. Selon les libraires, c'est une des premières fois qu'un roman réunit des petits et des grands lecteurs ; d'ailleurs ma mère les achetait "pour moi" quand j'étais gamine et se hâtait de me les piquer ^^. Pour moi, son succès n'est pas volé : il y a vraiment un aspect littéraire qui plait à tous ou presque. Si je me rappelle bien, les derniers tomes sont beaucoup plus sombres, probablement destinés aux plus grands : le héros a grandi en même temps que nous, c'est pas la classe, ça Smile ?

Ceci dit, je me souviens avoir préféré les premiers, probablement parce qu'à partir du moment où c'est devenu très connu -et commercialisé sous toutes ses formes- j'ai trouvé ça beaucoup moins attrayant, c'était plus vraiment mon livre à moi. Bizarre, non confused ? J'imagine que je ne dois pas être la seule dans ce cas...

A part ce détail, je suis sûre que ça a amené un tas de gamins (et un tas de parents) à la lecture, donc le bilan est plutôt positif pour tous study !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inventairinvolontair.forumgratuit.org
Naru



Messages: 5
Date d'inscription: 14/12/2011

MessageSujet: Re: Harry Potter, J. K. ROWLING   Lun 9 Jan - 22:27

Pourquoi un livre qui est très connu serait moins attrayant ? C'est quelque chose qu'on entend beaucoup en ce moment "non mais tout le monde regarde/lit donc c'est nul", j'ai un peu de mal avec cette façon de juger. Si beaucoup de gens le lise ou le regarde c'est qu'il doit bien y avoir un intérêt, et pour se faire un avis le mieux est encore de lire ou regarder la chose, or beaucoup des gens qui ont cette réaction ne font pas cet effort ^^ Je ne dis pas que c'est ton cas Élodie bien sur, c'est juste que ta réponse me fait penser à ça ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elo
Admin


Messages: 189
Date d'inscription: 04/12/2011
Age: 24
Localisation: Le Havre

MessageSujet: Re: Harry Potter, J. K. ROWLING   Lun 9 Jan - 23:16

Sans problème Naru Very Happy ! Si tel n'a pas été mon cas pour Harry Potter, j'avoue que c'est en grosse partie pour ces raisons que je n'ai jamais lu Twilight (et aussi parce que j'ai été voir le film...). Pour Harry, ça m'a fait un peu comme si on m'avait piqué mon héros, encore que je m'en suis remise assez vite (mes psys me suivent de très près depuis cette histoire cyclops )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inventairinvolontair.forumgratuit.org
Naru



Messages: 5
Date d'inscription: 14/12/2011

MessageSujet: Re: Harry Potter, J. K. ROWLING   Lun 9 Jan - 23:58

C'est marrant parce que moi au contraire j'ai eu le sentiment de partager quelque chose de chouette avec beaucoup de gens, surtout des gens de mon age à l'époque. Comme quoi ça dépend des gens ^^

Bah Twilight... J'suis allée voir le film parce que bon j'ocnnaissais pas je me suis dis aller j'vais tester faut pas mourir idiot, pis tout l'monde disait que c'était chouette, notamment ma coloc de l'époque qui aimait beaucoup. En sortant en voyant que je m'étais marré tout le film elle me dit "non mais les livres sont vraiment bien", bon ok j'achète le un et le deux en anglais, bah c'est juste ultra fade, ultra mou, hyper mal écrit.. Ça pour le coup je comprends pas l'engouement, m'enfin faut de tout pour faire un monde ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cégénial



Messages: 15
Date d'inscription: 08/02/2012
Age: 32
Localisation: Le Havre, originaire du Maine-et-Loire

MessageSujet: Re: Harry Potter, J. K. ROWLING   Mer 8 Fév - 22:23

Pour ma part, j'ai plutôt bien aimé mes lectures d'Harry Potter. Je dois avouer que j'ai détesté le phénomène au départ, je trouvais l'engouement complètement débile, je trouvais débiles tous ces jeunes qui lisaient, comme des moutons, les mêmes livres.... ET tout le tralala (comme dirait un de mes profs^^) autour des films m'horripilaient encore plus... Et puis un jour j'ai accompagné ma famille voir le troisième film, HP et le Prisonnier d'Azkaban, et en fait je dois dire que j'ai bien aimé. ET par la suite, j'ai lu les tomes 4 à 7bis à leur sortie... Je suis moi-même devenu "fan". Enfin, pas forcément par l'écriture, mais plutôt par l'impression d'appartenance à une communauté, comme à l'époque pour Le Seigneur des Anneaux. Certes ce n'est pas la même qualité, mais bon. J'ai adoré lire le tome 4, qui j'ai trouvé novateur et très bien construit, ainsi que le tome 7, mon préféré je pense (l'idée de la chasse aux Horcruxes, de celle aux Reliques de la Mort, tout en sortant du cadre de Poudlard un peu éculé en fin de cycle m'ont bien plu). A côté de ça, j'ai trouvé les tomes 5 et 6 plutôt creux (surtout le 6). Dans l'ensemble, je trouve que J.K.Rowling a eu une trame narrative plutôt sympa, mais que ce qui tient en 7 livres aurait pu remplir 3 ou 4 livres. Le fait qu'elle soit "obligée" de faire tenir chaque tome sur une année scolaire l'a amenée à "remplir" ses romans de contenu pas toujours très digest sur 400 pages, pour seulement 100 à 150 pages de fin qui faisaient avancer la "grande histoire", beaucoup plus intéressante.
J'ai été assez triste quand la saga s'est terminée (et je n'ai pas 10-12 ans), mais je trouve cela bien au final, maintenant on peut passer à autre chose, et on se rappellera ces lectures avec nostalgie plus tard....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
theopluc



Messages: 4
Date d'inscription: 15/12/2011

MessageSujet: Analogie Star Wars   Lun 13 Fév - 16:42

Il est vrai que la comparaison avec Star Wars est complètement farfelue, mais j'y ai pensé juste parce qu'on retrouve un thème similaire, celui du choix par le héros entre le bien et le mal. Et je me dis que peut être que la génération qui a découvert Harry Potter ne pourra pas avoir accès de suite à Star Wars ce qui est bien dommage! Mais bon comme c'est l'apocalypse de tte façon tant pis pour eux! lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arborio



Messages: 17
Date d'inscription: 07/03/2012

MessageSujet: Re: Harry Potter, J. K. ROWLING   Mer 14 Mar - 21:30

Pour ma part, j'ai découvert Harry Potter grâce à mon cousin, plus jeune que moi, qui, une fois que j'allais le voir, fait remarquable et tout à fait déroutant pour moi, lisait un livre ! Abasourdie de le voir à ce point captivé par ce qu'il considérait alors comme des simples ensembles de bout de papiers reliés entre eux sans aucun intérêt, je lui ai demandé ce qu'il lisait. "Harry Potter!", m'a-t-il dit avec un enthousiasme qui ne lui ressemblait guère (cet enthousiasme était autrefois réservé à la dégustation de nutella ou à la pensée de se retrouver face à sa console de jeux). Il a ensuite ajouté "c'est trop bien, il faut que tu le lises!".
Je m'y suis donc mise!
En refermant le tome 1, j'ai compris son enthousiasme. J'ai ensuite dévoré tous les tomes, année après année.
C'est vrai que c'est bien fait, on s'attache aux personnages, à l'univers,... Le style est simple, mais sert bien la narration, ce qui permet une lecture plaisante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Harry Potter, J. K. ROWLING

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» EHP : l'encyclopédie Harry Potter
» Harry Potter et la reconstruction du passé
» L'asservissement d'harry Potter! (BDSM, Snarry!)
» [Fanfiction]Harry Potter et la victoire de l'Amour[terminé]
» L"heptalogie des Harry Potter - J.K Rowling

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'inventaire involontaire ::  :: -